ELECTIONS : La révision du fichier électoral est lancée

Les opérations de la révision du fichier électoral biométrique ont été lancées ce jeudi 1er octobre 2020 au centre Don Bosco de N’Djaména par le président de la commission nationale électorale indépendante (CENI) en présence de plusieurs membres du gouvernement, de la CENI et autres invités.


1 571 kits d’enrôlements ont été mobilisés pour cette opération qui durera 20 jours (elle prend fin le 20 octobre) dans les 23 provinces du Tchad. La commission nationale électorale indépendante a retenu 1 902 centres de recensement d’enrôlement pour une population cible évaluée à quelques 2 millions et 1571 agents de soutien sanitaire.


Cette inscription sur la liste électorale concerne, des nouveaux majeurs ayant atteint leur majorité après l’enrôlement de 2015, ceux qui auront l’âge de la majorité les jours des élections et les personnes qui n’ont jamais été enrôlées étant majeur en 2015 et résidant au Tchad. Les tchadiens résident en 2015 à l’étranger qui ont regagné le pays et les personnes omises sur la liste électorale de 2015 et ne disposant pas la carte électeur.


La révision du fichier électoral biométrique permet aussi aux citoyens ayant changés leur lieu de résidence d’une commune ou à l’autre ou d’un département ou d’une province de se présenter avec leur résidence actuelle muni de leur ancienne carte d’électeur dans leur nouveau lieu de résidence.


Selon le président de la CENI, Dr. Kodi Mahamat Bam une attention particulière sera accordée aux personnes nomades qui peuvent s’inscrire dans n’importe quelle circonscription électorale et bénéficient d’un marqueur présent dans l’enregistrement. La prise en charge de personne ayant de donnée incomplète sur la base de donnée de 2015 comme les empreintes digitales et autres seront contactés ou par l’affichage de la liste dans les centres d’enrôlement avec la mention information à compléter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *