Politique: l’UNDR et la CTPD menacent de se retirer du processus électoral d’avril 2021

L’Union Nationale pour la Démocratie et le Renouveau de Saleh Kebzabo ainsi que la Convention Tchadienne pour le Paix et le Développement de Laoukeïn Kourayo Médard demandent par un point de presse ce samedi 20 février 2021 à la Maison des Médias du Tchad le remboursement de 30% de la campagne présidentielle de 2016.


Pour la CTPD et l’UNDR ses montants sont dument justifiés en recettes et en dépenses et après quitus de la Cour des Comptes, ils accordent par ailleurs, un délai de trois jours francs, sinon, ils seront contraints de se retirer du processus de l’élection présidentielle du 11 avril 2021. Au cas ou la disposition de la loi 35 du 25 août 2015 portant code électoral en article 77, que les dépenses engagées par les candidats, les partis politiques, les groupements ou regroupements de partis politiques durant la campagne électorale sont à leur charge.


Toutefois, les frais de la campagne sont remboursés suivant les modalités ci-après, pour les présidentielles le plafond des dépenses remboursables est d’un milliard de francs Cfa si le candidat obtient un score d’au moins 10%, pour les législatives est de dix millions si la liste obtient un score de 10% et 5 millions pour les locales si la liste obtient un score d’au moins de 10%.


Selon le président de la CTPD, M. Laoukeïn Kourayo Médard bien que les deux partis remplissent les conditions de la loi et malgré tous les efforts déployés depuis 5 ans pour rentrer en position dans leur droit et les deux partis n’ont à ce jour pas obtenu gain de cause. Tout en déplorant, le refus notoire par le régime MPS du remboursement des 30% de leurs dépenses. « Le régime manipule à dessein d’abord la Cour des Comptes ensuite la Cour Suprême pour que ces deux institutions ne se conforment pas à la loi. Et pourtant, le MPS non seulement a perçu ses frais de la campagne électorale, mais, touche annuellement au moins 700 millions de francs de Subvention de L’Etat. La mauvaise foi du gouvernement est donc patente », fustige, M. Laoukein Kourayo Médard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *