Téléphonie mobile : L’ADC exige l’application de la portabilité des numéros de téléphone

L’Association pour la Défense des Consommateurs(ADC), demande par un communiqué de presse signé de son secrétaire aux droits et intérêts économiques Yaya Sidjim à l’ARCEP de prendre toutes les dispositions nécessaires en vue d’accélérer l’effectivité de mesure portant obligation de portabilité des numéros de téléphones mobiles et de veiller à la stricte application des dispositions du décret n°2025 du 8 octobre 2020.

Afin de permettre aux citoyens consommateurs de bénéficier pleinement des effets bénéfiques attendus de la portabilité des numéros, l’ADC demande aux opérateurs de la téléphonie mobile, de rendre effective sans délais cette mesure gouvernementale et aux Consommateurs, de profiter pleinement de cette opportunité pour faire valoir leur droit au choix.

L’ADC se félicite par ailleurs de l’aboutissement de son plaidoyer initié depuis plusieurs années et ce décret qui consacre, dit Yaya Sidjim, la possibilité à tout abonné de la téléphonie mobile de changer d’opérateur tout en conservant son numéro de téléphone. « Il n’est pas superflu de rappeler que le numéro de téléphone est comme une carte d’identité pour tout abonné. L’avènement de la portabilité du numéro, permet de supprimer les entraves au libre choix des consommateurs et donc de garantir le développement d’une concurrence effective dans le secteur de la téléphonie mobile », déclare-t-il.

D’après le secrétaire aux droits et intérêts économiques Yaya Sidjim face à la faiblesse de la concurrence longtemps décriée par l’ADC et l’effectivité de la portabilité du portable peut contribuer à stimuler la concurrence dans ce secteur essentiel pour le développement économique et social de notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *