TICs : ADECADG renforce la capacité de ses membres en informatique

L’Association pour le Développement du Canton Djonkor Guéra (ADECADG) a organisé une session de formation en informatique du 13 au 15 décembre 2020, à l’attention de ses membres au centre Tente d’Abraham sis au quartier Amriguébé dans la commune du 5ème arrondissement.

Ils sont au total 20 vingt jeunes garçons et filles qui ont été formés en world.


Le conseil de l’ADECADG’ M. Ahmat Sati a souligné que son organisation est soucieuse de la formation de qualité de futurs cadres de l’éducation, encourage et soutient les initiatives à but éducatif et pour le développement de l’éducation de qualité au Tchad. A ce sujet ajoute-t-il, la mise en place et l’animation d’un séminaire de trois jours constitue un aspect important de la mise en œuvre de la recommandation de l’UNESCO des indicateurs de la qualité de l’éducation. C’est ainsi que l’ADECADG en prenant le devant cherche à mettre en place un organe local de suivi et d’évolution de la qualité de l’éducation à travers la formation en world.
«La mise en œuvre de la politique de la formation de jeunes dans leur majorité des étudiants nécessite le renforcement de capacité institutionnelle et à travers ses ressources humaines. Et compte tenu de la transversalité de phénomène causés, le système éducatif tchadien dans sa généralité et la part de chaque organisation sociale dans sa particularité appui et soutient dans sa politique des initiatives de ce genre. C’est dans ce cadre que la mise en œuvre de ce projet de trois jours de formation en informatique a eu lieu », a expliqué M. Ahmat Sati.


Clôturant l’atelier, le président de l’l’ADECADG M. Sabit Gontcho a indiqué que cette formation de trois jours durant n’est pas suffisante, mais il se réjouit que les bénéficiaires de cette formation ont déjà acquis quelques connaissances en informatique. A cet effet, M. Sabit Gontcho a annoncé par la suite que par la volonté de tous et par le courage de chacun, l’association organisera encore davantage des ateliers similaires. Car renchéri-t-il, la connaissance de l’informatique est un développement qu’il ne faut jamais éviter s’il y a l’occasion.
Il a en outre ajouté que son organisation envisage organiser encore de formations de sensibilisation surtout dans le cadre sanitaire et éducatif. Toutefois, il a relevé que l’association éprouve d’énormes difficultés économiques et matérielles pour répondre à ses objectifs. C’est pourquoi, M. Sabit Gontcho a lancé un vibrant appel à l’endroit des ONG, les partenaires techniques et financiers ainsi que les personnes de bonne volonté de leur apporter une aide afin que l’ADECADG puisse mener ses activités.
MSK. Lawandji

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *