Voyage : Affluence pour l’autorisation de sortie du pays

Étudiants ou tout autre usager, affluent, depuis quelques temps au ministère de la Sécurité publique et de l’immigration, pour se faire signer une autorisation de sortie du pays.

Avec la fermeture des frontières à cause de la crise sanitaire mondiale liée au coronavirus, le laissez-passer n’est plus délivré par les services d’immigration.

En effet, comme alternative au laissez-passer, l’usager doit écrire une demande d’autorisation de sortie au ministre de la Sécurité publique et de l’immigration. Le demandeur joint une pièce d’identité, passeport ou carte nationale d’identité.
Une fois la demande acceptée, elle sera visée et remise à l’intéressé pour entreprendre son voyage. Selon plusieurs usagers, la signature de la demande ne dure pas. Au maximum 24 heures, confient-ils. Ce qui permet surtout aux étudiants de se rendre dans leurs universités respectives.

A en croire ceux qui ont voyagé avec cette demande de sortie, surtout vers le Cameroun, il n’y a pas trop de tracasseries. Il faut multiplier le document et déposer dans chaque poste de contrôle. Dans tout le cas, certains usagers préfèrent le laisser passer qui est un document officiel au lieu qu’une simple demande manuscrite.
Autre difficulté, tous les usagers de provinces devraient se faire signer la demande à N’Djaména.

Selon des sources auprès des demandeurs, la délivrance à l’intérieur du pays est suspendue. Certains usagers surtout ceux qui ne partent pas pour les études voient souvent leur demande rejetée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *